Procédure de destitution contre Trump : la présidente de la Chambre des représentants demande que soit rédigé l'acte d'accusation

franceinfo avec AFP

La procédure de destitution lancée contre Donald Trump poursuit son cours. La présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a demandé, jeudi 5 décembre, la rédaction des articles de mise en accusation du président américain, qu'elle a accusé d'"abus de pouvoir".

"Le président ne nous laisse pas d'autre choix que d'agir car il a de nouveau essayé de corrompre nos élections pour son propre bénéfice, a-t-elle déclaré lors d'une brève allocution. Je demande aujourd'hui au président [de la commission judiciaire de la Chambre des représentants, Jerry Nadler] d'entamer la rédaction des articles de mise en accusation."

Une destitution improbable

Le président américain a immédiatement réagi. "Nous gagnerons" le combat de la destitution, a promis Donald Trump, visiblement pressé d'en découdre. "Si vous devez me mettre en accusation, faites-le maintenant, vite, afin que nous ayons un procès équitable au Sénat, et pour que notre pays puisse se remettre au travail", avait-il aussi tweeté, s'adressant avec défi aux démocrates du Congrès, majoritaires à la Chambre des représentants.

Compte tenu du rapport de force à la Chambre, Donald Trump a de grandes chances d'entrer dans les livres d'histoire comme le troisième président américain mis en accusation. Le vote en séance plénière pourrait avoir lieu avant Noël. Le Sénat, contrôlé par les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi