Procédure « d’impeachment » : Trump a commis des actes passibles de destitution, selon des experts en droit

20 Minutes avec AFP

ETATS-UNIS - Democrates et républicains se sont de nouveau opposés violemment mercredi dans un débat hautement politisé

Trois professeurs de droit ont jugé mercredi que l’enquête en destitution contre Donald Trump était justifiée et même nécessaire pour protéger la démocratie américaine, s’attirant les foudres des élus républicains qui les ont accusés de partialité lors d’une audition fleuve au Congrès. Ces experts, invités par la majorité démocrate de la Chambre des représentants, ont été contredits par un confrère, convié lui par les républicains, qui a jugé les preuves « insuffisantes » pour mettre le président en accusation («impeachment »).

« Si l’on ne peut pas mettre en accusation un président qui utilise son pouvoir à des fins personnelles, nous ne vivons plus dans une démocratie, nous vivons dans une monarchie ou une dictature », a notamment estimé Noah Feldman, professeur de droit à Harvard, devant la commission judiciaire de la Chambre. « Si le Congrès ne le destitue pas, la procédure de destitution aura perdu tout son sens, tout comme les garanties constitutionnelles destinées à empêcher l’installation d’un roi sur le sol amér(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Procédure « d’impeachment » : Donald Trump qualifie le rapport d’enquête parlementaire de « blague »
« Impeachment » : Les démocrates doivent maintenant rédiger un acte d’accusation contre Donald Trump
Procédure « d’impeachment » : L’enquête a rassemblé des « preuves accablantes » contre Donald Trump