La procédure d'"impeachment" de Donald Trump en 5 questions

Donald Trump a été mis en accusation par la Chambre des représentants. En attendant le procès au Sénat, retour sur cette procédure politique majeure.

Le 18 décembre 2019, Donald Trump a formellement été mis en accusation («impeached») par la Chambre des représentants. Il sera le troisième président de l'histoire à faire face à un procès en destitution devant le Sénat. Revenons, en cinq questions, sur cette procédure politique qui secoue les Etats-Unis, à moins d'un an de l'élection présidentielle.

Qu'est-ce que l'affaire ukrainienne?

Tout part d'un appel, le 25 juillet 2019, entre Donald Trump et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky. «J'aimerais que vous nous rendiez un service», dit le président américain, avant de citer directement Joe Biden, son potentiel rival en novembre prochain, et son fils. Depuis plusieurs semaines, son avocat personnel Rudy Giuliani enquête sur un potentiel scandale de corruption en Ukraine auquel seraient mêlés Joe et Hunter Biden : selon ces allégations, Joe Bien aurait fait pression sur le pouvoir ukrainien, lorsqu'il était vice-président, pour que le procureur interrompe son enquête sur l'entreprise de gaz naturel de l'ancien ministre Mykola Slotschewskyj, Burisma Holdings. A l'époque, Hunter Biden siégeait au conseil d'administration de Burisma. C'est à cette théorie colportée par Giuliani que Trump fait référence lors de son échange téléphonique. «On parle beaucoup du fils de Biden, que Biden a arrêté l'enquête et beaucoup de gens aimeraient découvrir ce qui s'est passé, donc tout ce que vous pourriez faire auprès du procureur serait génial. Biden s'est beaucoup vanté d'avoir mis fin à l'enquête donc si vous pouvez regarder ça... Ça me paraît horrible», se lamente-t-il.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky et Donald Trump lors de l'Assemblée générale des Nations unies, en septembre 2019.

(...)
Lire la suite sur Paris Match