Procédure contre l’ex-président mauritanien: ses avocats dénoncent une violation des droits de la défense

Mohamed Ould Abdel Aziz et une douzaine de personnalités dont l’un de ses gendres sont inculpés depuis le 11 mars de blanchiment d’argent, corruption, dilapidations des biens publics et enrichissement illicite. Mais les juges qui instruisent le dossier refuseraient de transmettre à la défense le dossier de leur client.