Le procédé que Jeff Bezos utilisait en entretien d'embauche avant de devenir PDG est devenue la méthode avec laquelle Amazon choisit ses employés

Business Insider

C'est un système rigoureux. Jeff Bezos, sur la photo. Chip Somodevilla/Getty

  • La méthode d'embauche d'Amazon ressemble à celle du fonds d'investissement D.E Shaw, où le PDG d'Amazon travaillait. 
  • Les candidat(e)s devaient résoudre des énigmes, et les recruteurs pouvaient évaluer leur approche devant chaque difficulté. 
  • Ensuite, chaque recruteur votait pour savoir s'ils voulaient ou non embaucher cette personne. 
  • Bezos a exprimé à quel point il était important de choisir la bonne personne chez Amazon. 

Si vous postulez pour un poste dans le secteur de la tech, on pourrait vous demander de résoudre au moins un problème complexe.

Chez Amazon, cet aspect de l'entretien d'embauche est né bien avant que la société n'ait été lancée, quand son PDG, Jeff Bezos, travaillait pour le fonds d'investissements D.E. Shaw. 

Brad Stone l'a révélé dans son livre, "The Everything Store" en 2013. D'après Stone, des candidats qualifiés affluaient à New York pour une journée "pénible" d'entretiens. On leur posait des questions telles que "combien y a-t-il de fax aux États-Unis?" Les recruteurs ne cherchaient pas nécessairement une réponse — ils voulaient plutôt savoir jusqu'où les candidats pouvaient aller pour essayer de résoudre un problème difficile. 

C'est toujours ce que les recruteurs d'Amazon veulent savoir, des années après. 

En 2010, quelqu'un qui a postulé pour une fonction managériale a dit sur Glassdoor qu'on lui a demandé: "si vous avez 5623 participants à un tournoi, combien d'épreuves vous devriez organiser pour déterminer le vainqueur?" (Une réponse suggérée est de demander si 5623 représente le nombre d'équipes ou d'individus et de passer à une question logique basée sur la réponse.) 

Nous ne savons pas si Amazon continue de poser ces colles lors de ses entretiens. D'autres géants de la tech,…

>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Lire aussi : Jeff Bezos dit que travailler chez McDonald's à 16 ans a déclenché son obsession pour l'automatisation et la gestion des employés

Aussi sur Business Insider