Valérie Bacot condamnée pour le meurtre de son mari, mais libre

·1 min de lecture
Valérie Bacot pourrait ressortir libre de son procès.
Valérie Bacot pourrait ressortir libre de son procès.

C'est un soulagement pour Valérie Bacot : elle ne retournera pas en prison. Le ministère public avait demandé la clémence pour elle, vendredi 25 juin 2021, et une condamnation sans réincarcération tenant compte du fait qu'elle avait été « ?une victime? » d'un mari violent et proxénète qu'elle a fini par tuer. L'avocat avait ainsi requis cinq ans de prison, dont quatre avec sursis. Reconnue coupable du meurtre de son mari, Valérie Bacot a été condamnée à quatre ans de prison, dont trois avec sursis : elle va ressortir libre du tribunal, puisqu'elle a déjà effectué un an de prison en détention provisoire pour l'assassinat de son mari, d'octobre 2017 à octobre 2018.

L'accusée, souvent surnommée « ?la nouvelle Jacqueline Sauvage? », a tué Daniel Polette le 13 mars 2016 d'une balle dans la nuque après plus de vingt-quatre ans de viols, de violences et de prostitution contrainte. Elle encourait la perpétuité. À l'écoute des réquisitions, Valérie Bacot s'était effondrée en larmes, perdant connaissance, visiblement épuisée. Les secours avaient été dépêchés pour la soigner et elle semblait recouvrer ses esprits en milieu de matinée. Un tonnerre d'applaudissements a éclaté à la lecture du verdict, certains proches de l'accusée fondant en larmes.

Lisant les motivations de la cour et du jury, la présidente Céline Therme a souligné qu'ils avaient retenu « la terreur » dans laquelle a vécu Valérie Bacot et les « multiples traumatismes de son enfance ». « Je voudrais remer [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles