Procès Saint-Cyr : Deux élèves et un officier condamnés après la mort d’un élève officier

Camille Allain
·1 min de lecture

BIZUTAGE - Jallal Hami était décédé en octobre 2012 lors d'une activité nocturne de traversée d'un étang dans une eau à 9 °C

Il aura fallu à la famille de Jallal Hami attendre huit ans pour obtenir des réponses. En octobre 2012, cet élève officier de 24 ans avait trouvé la mort lors d’une épreuve de traversée d’un plan d’eau organisée en pleine nuit dans le cadre d’un exercice de « transmission des traditions ». Huit ans après le drame qui avait secoué l’école militaire de Saint-Cyr Coëtquidan (Morbihan), trois hommes ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Rennes. La justice a reconnu deux élèves officiers coupables d’homicide involontaire. Marc Assier de Pompignan est condamné à six mois de prison avec sursis et Hugues Devolve à huit mois de prison avec sursis. Le colonel Hervé Wallerand a écopé de six mois avec sursis. Les trois autres élèves officiers et l’autre membre de la hiérarchie ont été relaxés.

A l’énoncé du délibéré, Rachid Hami s’est levé et s’est adressé aux juges, leur lançant : « Je vous remercie d’avo(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Procès Saint-Cyr : De la prison avec sursis requise contre six militaires
Bizutage : « Voyous des quartiers et voyous des beaux quartiers ne sont pas traités de la même façon », pour SOS Bizutage
Procès Saint-Cyr : « J’ai manqué de force morale »… Le « père » de la promotion reconnaît sa responsabilité après la mort d’un élève