Procès de Nordahl Lelandais : "Il a pu y avoir des défaillances dans l'enquête"

·1 min de lecture

Le premier procès de Nordahl Lelandais débute lundi 3 mai à Chambéry. L'ancien maître-chien sera jugé pour le meurtre d'Arthur Noyer en 2017. L'avocat de la famille de la victime, Bernard Boulloud, espère en savoir plus sur les circonstances du drame mais aussi sur les loupés de l'enquête.

Dans la nuit du 11 au 12 avril 2017, Arthur Noyer, 23 ans, caporal à la caserne de Barby (Savoie), s'évaporait à la sortie d'une boîte de nuit. Huit mois plus tard, la justice mettait en examen Nordahl Lelandais, également soupçonné de la mort de la petite Maëlys en août de la même année. L'ancien maître-chien, aujourd'hui âgé de 38 ans, sera d'abord jugé pour le meurtre du caporal, qu'il avait alors pris en stop, à partir de ce lundi 3 mai à Chambéry, avant un second procès d'ici quelques mois. De nombreuses questions planeront sur ce premier rendez-vous judiciaire : l'enquête a-t-elle connu des ratés ? Lelandais est-il trop longtemps passé entre les mailles de la justice ? Pour Marianne, l'avocat des parents d'Arthur Noyer, Bernard Boulloud, fait le point.À LIRE AUSSI : Procès Nordahl Lelandais : la nuit où Arthur Noyer a disparu [partie I]Marianne : Qu’attendez-vous de ce procès ?Bernard Boulloud : Avec la famille d’Arthur Noyer, nous n’attendons pas grand-chose de Nordahl Lelandais. Nous sommes quasiment convaincus qu’il ne dira pas la vérité. En revanche, nous espérons que celle-ci vienne d’autre part : des témoins et des experts qui seront entendus à la barre mais aussi des...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Fête clandestine à Lyon : le procès d'une jeunesse qui craque

Procès Nordahl Lelandais : la nuit où Arthur Noyer a disparu [partie I]

Au procès de Derek Chauvin, qui condamner : un "mauvais policier" ou une mauvaise police ?

Affaire Sarah Halimi : "Le procès doit être automatique si les stupéfiants ont été pris volontairement"