Procès de Nordahl Lelandais : sa personnalité au coeur du premier jour d’audience

·1 min de lecture

La première comparution de Nordahl Lelandais devant la cour d'assises de Savoie est prévu dès 10 heures ce lundi matin. L'ancien maître-chien de 38 ans, tristement connu pour son implication dans l'affaire Maëlys, comparait pour le meurtre du caporal Arthur Noyer. Le meurtrier présumé de la petite fille, qui n’a pas encore été jugé dans ce dossier, devra d’abord répondre du meurtre d’un jeune militaire de 23 ans. Arthur Noyer avait disparu à Chambéry, 5 mois avant Maëlys, dans la nuit du 11 au 12 avril 2017. Dès cet après-midi, la cour s’intéressera à la personnalité clivée à tendance perverse de Nordahl Lelandais, selon les conclusions des psychiatres qui l’ont expertisé. Le parcours de l'accusé sera également passé au crible. 

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Intolérant à la frustration

D’après ses anciennes compagnes, Nordahl Lelandais a en effet une double personnalité : prévenant et manipulateur. De son expérience au sein de l’armée, il a conservé la méthode et compartimente sa vie. Il possède deux téléphones portables, l’un pour ses relations sexuelles, l’autre pour sa famille et ses proches. La nuit du meurtre d’Arthur Noyer, l’accusé a d’ailleurs bien pris soin d’éteindre les deux.

>> LIRE AUSSI - Procès du meurtre d'Arthur Noyer : "Sa famille ne craint pas le regard de Lelandais"

Selon les experts psychiatres, son mobile est à chercher du côté de la toute-puissance. Nordahl Lelandais serait intolérant à la frustration. Le 11 av...


Lire la suite sur Europe1