Procès Mendy: Mendy reconnaît avoir manqué de professionnalisme après son arrestation

Benjamin Mendy lors de son arrivée au tribunal de Chester, le 17 août 2022 - Icon Sport
Benjamin Mendy lors de son arrivée au tribunal de Chester, le 17 août 2022 - Icon Sport

Après plusieurs semaines d'attente, Benjamin Mendy se trouve à la barre depuis lundi pour livrer sa version de ses soirées avec les six femmes qui l'accusent de viol, d'agression sexuelle ou de tentative de viol.

Après son témoignage mené par son avocate Eleanor Laws, le contre-interrogatoire du latéral gauche de Manchester City a repris ce mercredi au tribunal de Chester. Le procureur Timothy Cray est bien décidé à faire craquer le champion du monde et a cherché à montrer certaines incohérences dans sa prise de parole.

>> Le procès Mendy en direct

Mendy nie avoir violé une jeune femme dans la salle de bain

Le procureur a notamment demandé au joueur de 28 ans s'il était ivre au moment de son premier viol supposé sur la "Woman One", lors d'événements qui se seraient déroulés le 25 ocobre 2018. Comme depuis le début de cette affaire, Benjamin Mendy a nié les fais qui lui sont reprochés.

"Je n'étais pas ivre mais je ne peux pas dire que j'étais sobre", a expliqué le défenseur des Skyblues. Le Français a ensuite démenti avoir utilisé la force dans la salle de bain avec "Woman One".

Saha Matturie "un excellent ami" selon Mendy

Très virulent lors de sa première prise de parole au procès pendant le mois d'août, Timothy Cray a une nouvelle fois insisté sur les relations entre le footballeur et Louis Saha Matturie. Benjamin Mendy a ensuite décrit sa relation avec son co-accusé qu’il a présenté comme un "excellent ami".

Benjamin Mendy a également affirmé qu’il n’a jamais parlé à son club de Manchester City des fêtes qu’il a organisé à son domicile depuis son arrivée en Angleterre en 2017. Timothy Cray a ensuite demandé au joueur tricolore si "en tant que footballeur professionnel" il avait eu un "comportement professionnel après son arrestation".

Sur ce point, Benjamin Mendy a fait preuve de contrition en répondant sobrement "non". La suite de ce contre-interrogatoire devrait à nouveau offrir une passe d'armes entre le procureur et le footballeur.

Mendy "la personne la plus gentille" qui soit selon une ex-employée de Manchester City

Pour la suite de cette journée d'audience, le jury a pu entendre une ancienne salariée de Manchester City. Chargée d'aider les joueurs de l'équipe première en facillitant leur quotidien en Angleterre pendant près de dix ans, Jodie Deakin a fait la connaisance de Benjamin Mendy après son transfert en 2017. La jeune femme a même expliqué être très régulièrement en contact avec le Français pour l'aider à s'adapter à sa vie outre-Manche. Témoin privilégiée du latéral tricolore, Jodie Deakin l'a jugé comme un "extraverti introverti" après avoir mieux découvert sa personnalité.

Surtout, lorsqu'elle a présenté le Français, l'ex-employée des Skyblues a vanté ses mérites et a même estimé que c'était "la personne la plus gentille" qu'elle a rencontré dans sa vie. Histoire de renforcer cette idée de jovialité, Jodie Deakin a décrit Benjamin Mendy comme "un farceur" au sein du groupe des Citizens. "Il avait la main sur le coeur", a même rénchéri le témoin.

Et la jeune femme de préciser sur la personnalité du footballeur de 28 ans dans des propos rapportés par le Manchester Evening News: "Il peut être le centre d'attention dans une pièce afin de masquer tout ce à quoi il a affaire à côté."

Article original publié sur BFMTV.com