Scandale du Mediator : les laboratoires Servier et l'Agence du médicament condamnés

Dans l'affaire du Mediator, la décision du tribunal correctionnel de Paris était très attendue : elle est tombée lundi 29 mars. Les laboratoires Servier sont reconnus responsables de "tromperie aggravée" et d'"homicides et blessures involontaires". Le groupe pharmaceutique est condamné à 2,7 millions d'euros d'amende."Malgré la connaissance qu'ils avaient des risques encourus depuis de très nombreuses années (...), ils n'ont jamais pris les mesures qui s'imposaient et ont ainsi trompé", a déclaré la présidente du tribunal correctionnel, Sylvie Daunis. "Un soulagement pour toutes les victimes" Le Mediator était vendu comme antidiabétique entre 1976 et 2009, il est retiré du marché il y a 12 ans, soupçonné de causer de graves effets secondaires. "C'est un soulagement pour toutes les victimes : un laboratoire a été reconnu responsable et a été condamné. Je suis extrêmement heureux de ce long parcours qui a abouti à une condamnation", assure un avocat de victimes, Me Jean-Christophe Courbis.