Procès de l'attentat de Nice : huit personnes sur le banc des accusés

Le procès de l'attentat de Nice s'ouvre ce lundi et devrait durer jusqu'au 16 décembre. Les victimes, leurs familles, découvriront l'immense salle d'audience et voir pour la première fois les accusés. Mais un grand absent manque à l'appel, l'auteur des faits Mohamed Lahouaiej-Bouhlel , stoppé dans sa course folle par plusieurs tirs de policiers. Sur le banc des accusés , sept personnes prendront place. Un huitième accusé est en fuite et sera jugé par contumace. Six hommes et une femme, dont aucun n'est accusé de complicité.

>> Retrouvez Europe Midi en replay et en podcast ici

Qui sont les accusés ?

Trois d'entre eux sont des proches de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel. Selon la justice, ils étaient conscient de la radicalisation de leur ami et de sa fascination pour l'extrême violence. Quelques mois plus tôt, l'un d'eux lui écrit dans un sms : "Charge le camion de 2.000 tonnes de fer et coupe lui les freins, moi je regarde". Ils sont renvoyés pour "association de malfaiteurs terroristes".

Les cinq autres accusés sont poursuivis pour avoir facilité la fourniture d'armes aux terroristes, notamment le pistolet automatique retrouvé dans son camion.

>> LIRE AUSSIProcès de l'attentat de Nice : un «poids qui pèse depuis six ans» pour les victimes

L'auteur des faits, un homme violent, consommateur de stupéfiants

Le profil psychologique de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, un homme violent, obsédé sexuel, consommateur de stupéfiants, sera sans aucun doute utilisé par la défense pou...


Lire la suite sur Europe1