Procès de Jonathann Daval : "Sa vie, c'était Alexia, donc sa vie est finie", confie sa mère

France 2
·1 min de lecture

C'était à l'automne 2017. Soutenu par ses beaux-parents et toute une ville, Jonathann Daval pleurait sa femme, retrouvée tuée dans un bois. Trois mois plus tard, le jeune homme avouait le meurtre d'Alexia, suscitant la stupeur et l'effroi.

Alors son procès doit s'ouvrir le 16 novembre à Vesoul (Haute-Saône), "Envoyé spécial" a rencontré la mère de l'accusé. Elle a accepté de confier son sentiment sur ce qui arrive au sixième de ses sept enfants, incarcéré depuis trois ans : "C'est pas une vie pour lui, c'est pas une vie pour nous. Son avenir, il est fini. Il ne se refera pas une vie. De toute façon, il aime toujours Alexia. Sa vie, c'était Alexia, donc sa vie est finie."

Un sentiment de "gâchis"

Que pense-t-elle des faits qui sont reprochés à son fils ? "Pour moi, répond Martine Daval, c'est pas ça le plus dur." Le pire, pour elle, c'est de ne pas voir Jonathann. "J'ai besoin de le voir. Et je sais qu'il a besoin de nous pour pouvoir tenir."

Cette histoire laisse surtout à la mère de Jonathann Daval un sentiment de "gâchis". "Je dis souvent 'c'est dommage'. C'est même très dommage. Nous, on a eu énormément de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi