Procès Jonathann Daval : nouveau rebondissement pour la famille d'Alexia

Le 30 octobre 2017, le corps sans vie d'Alexia Daval était retrouvé à Gray-la-Ville (Haute-Saône) et une question se posait : qui est à l'origine de sa mort ? Après un peu plus de deux mois d'enquête, Jonathann Daval, époux de la victime, avoue à la police qu'il est le responsable de sa mort. A quelques mois du procès très attendu, les rebondissements s'accumulent pour la famille d'Alexia. Depuis 2017, Me Jean-Marc Florand défendait les parents de la victime mais ce n'est désormais plus le cas.

Les parents d’Alexia Daval, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, ont expliqué au média local La Presse de Gray qu'il avait été remercié en raison de "problèmes de communication". Dimanche 29 mars, Grégory Gay, le beau-frère d'Alexia, a révélé sur BFMTV qu'ils s'étaient séparés de Me Jean-Marc Florand car il "s’est permis de s’exprimer pour contredire ses clients, sans même les prévenir." C'est Me Gilles-Jean Portejoie, déjà engagé au côté de Grégory Gay et de Stéphanie, la sœur de la victime, qui devrait reprendre le dossier.

L'avocat de Jonathann Daval poursuivi

De l'autre côté, l'avocat de Jonathann Daval, Maître Randall Schwerdorffer, est poursuivi pour violation du secret professionnel ; et pour cause, il avait divulgué des informations à la mère de Jonathann Daval au sujet du meurtre d’Alexia en décembre 2018. Ses avocats étant en grève, le procès n'avait pas pu avoir lieu le 23 janvier et c'est le 28 avril qu'il devra répondre de ses actes devant le tribunal correctionnel de Strasbourg.

Retrouvez cet article sur GALA

Lara Fabian réunit Michel Drucker et Eva Longoria dans un clip pour les soignants
Sibeth Ndiaye "ne sait pas utiliser un masque" ? Un médecin ironise… et lui explique
Rachel Legrain-Trapani enceinte : pourquoi elle craint de ne pas pouvoir "accoucher normalement"
Le prince Harry “perdu à Hollywood” et “faire-valoir” de Meghan : ce sombre avenir qu'un expert lui prédit
Lorie : ses drôles de conseils aux couples pour mieux supporter le confinement