Procès de Johnny Depp contre Amber Heard: que risquent les deux stars?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Amber Heard et Johnny Depp  au tribunal de Fairfax en Virginie, le 29 avril 2022. - Samuel Corum - AFP
Amber Heard et Johnny Depp au tribunal de Fairfax en Virginie, le 29 avril 2022. - Samuel Corum - AFP

Après sept semaines de témoignages et de débats, le procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard touche à sa fin. À l'issue d'une dernière audience ce vendredi au tribunal de Fairfax, près de Washington, les sept jurés se retireront pour délibérer et déterminer qui, des deux anciens époux qui se déchirent depuis des années, obtiendra gain de cause.

Au cours de ce procès ultra-médiatisé, retransmis en direct aux États-Unis et scruté aux quatre coins du globe, les détails les plus scabreux de la vie de couple de Johnny Depp et Amber Heard ont été dévoilés au grand jour. Chacune des deux stars, notamment, assure avoir été victime de violences conjugales.

De quoi s'accusent-ils?

Revenons à l'objet de ce procès: Johnny Depp poursuit l'actrice d'Aquaman en diffamation après la publication d'une tribune en 2018 dans le Washington Post, dans laquelle Amber Heard affirmait avoir été victime de violences conjugales, sans toutefois citer son ex-mari. Il estime que les dires de son ancienne épouse dans cette tribune auraient ruiné sa réputation et sa carrière à Hollywood. Durant le procès, le comédien a lui-même accusé Amber Heard de violences.

De son côté, Amber Heard a contre-attaqué en janvier 2021, comme le rapportait Vanity Fair. Elle aussi poursuit son ancien époux en diffamation en raison de déclarations de l'avocat de ce dernier, qui a affirmé dans les médias que ses accusations de violences conjugales étaient fausses, selon des précisions du Hollywood Reporter. Elle estime par ailleurs que cette plainte "futile" prolonge "les abus et le harcèlement" de son ex-mari et a mis sa propre carrière entre parenthèses.

Que réclament-ils?

Les deux acteurs réclament des sommes faramineuses de dommages et intérêts. Johnny Depp, qui nie toute accusation de violences conjugales, réclame 50 millions de dollars. Dans sa contre-attaque, Amber Heard demande le double. Elle continue d'affirmer avoir subi "des violences physiques et des agressions" avant et pendant leur mariage. Elle dit également avoir été mise au ban d'Hollywood et avoir perdu des rôles ou des campagnes publicitaires.

Ces deux procédures ont été réunies en une seule, comme le rapporte le Washington Post. Ainsi, le verdict qui sera prononcé à l'issue du procès concernera les deux accusations et les deux réclamations de dommages et intérêts.

Quand le verdict sera-t-il prononcé?

L'issue du procès est incertaine, de même que la date où le jury se prononcera. Mais elle devrait être imminente: selon l'AFP, les sept jurés pourraient se prononcer dès ce vendredi à l'issue de leur délibération. Il est possible, cependant, qu'ils ne réussissent pas à s'entendre sur un verdict aujourd'hui. Si tel était le cas, les délibérations se poursuivraient mardi, lundi étant férié aux Etats-Unis.

Du côté de l'opinion publique, c'est sans aucun doute Johnny Depp qui l'emporte: depuis le début du procès, les messages de soutien à l'acteur d'Edward aux mains d'argent se multiplient sur les réseaux sociaux tandis qu'Amber Heard est la cible de violentes attaques. Ce qui n'a pas empêché Johnny Depp de perdre une précédente procédure, en novembre dernier: l'acteur avait attaqué le tabloïd britannique The Sun, qui l'avait décrit en mari violent.

S'appuyant essentiellement sur les déclarations de l'actrice, le journal s'était défendu en invoquant 14 épisodes de violences, tous contestés par Johnny Depp. Après avoir "examiné en détail" ces 14 épisodes, le juge avait estimé dans son jugement que les qualifications du Sun étaient "substantiellement vraies".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles