Procès "Haurus" : l'ancien agent de la DGSI condamné à cinq ans de prison ferme

·1 min de lecture

"Haurus", l'ancien agent de la DGSI jugé pour avoir vendu sur le darknet des informations tirées de fichiers de police protégés, a été condamné jeudi à cinq ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Nanterre. Le parquet avait requis sept ans de prison contre cet ancien brigadier de police de 35 ans, poursuivi pour une dizaine de chefs d'infraction dont "escroquerie" et "faux dans un document administratif". Il avait reconnu la majorité des faits qui lui sont reprochés, déclarant avoir agi par appât du gain.

Une activité frauduleuse pour "mettre du beurre dans les épinards"

Reconnu coupable de l'ensemble de ces faits, l'ex-agent, vêtu d'un polo bleu, est reparti menotté de la salle d'audience. Sa peine n'est pas aménageable "afin de prévenir" de nouveaux faits et il a l'interdiction définitive d'exercer dans la fonction publique, a déclaré la présidente lors du délibéré. Arrêté en septembre 2018, il a déjà passé un an de prison en détention provisoire. Son avocat, Me Yassine Bouzrou n'a pas souhaité s'exprimer à l'issue du délibéré. Il a dix jours pour faire appel de cette décision.

Lors de l'audience le mois dernier, "Haurus" avait déclaré avoir commencé ses activités illicites sur le darknet pour "mettre du beurre dans les épinards", puisqu'il était endetté. La procureure Catherine Denis avait, de son côté, dénoncé un "individu dénué de sens moral et de scrupule" qui a "trahi la République" et fait preuve d'une "absence totale de remords". Il vendait, contre une r...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles