Procès Greenpeace : le procureur, "déplaisant pour EDF", prône la clémence pour les militants

·1 min de lecture

L'avocat de Greenpeace n'en a pas cru ses oreilles mardi 29 juin. Au procès de l'intrusion de militants dans une centrale de la Drôme en 2020, le procureur a prôné la clémence pour les militants de Greenpeace. "Nous avons affaire à des activistes déterminés, aux interrogations sérieuses", a estimé le représentant du parquet au sujet des 34 prévenus, 12 femmes et 22 hommes âgés de 28 à 70 ans, jugés par le tribunal correctionnel de Valence. Parmi eux, 26 sont poursuivis pour avoir pénétré - en découpant du grillage - dans l'enceinte de la centrale du Tricastin le 21 février 2020 au matin, tandis que huit autres, mis en cause pour complicité, manifestaient devant l'entrée principale du site.

Le but de l'opération, rapidement relayée par l'ONG, était de réclamer la fermeture de la centrale jugée "périmée" après 40 ans de fonctionnement. Grimés en ouvriers d'une société fictive de démontage industriel, les militants avaient mis en scène un démantèlement à l'aide d'un petit engin de chantier, de fûts siglés du symbole nucléaire, de faux marteaux géants et de brouettes. Tous avaient été interpellés dans le calme par la gendarmerie.

Le procureur Michel Coste a prévenu en préambule qu'il pourrait dire des choses "déplaisantes", mais personne dans la salle d'audience ne s'attendait à ce que la partie civile en fasse les frais. "L'image d'EDF, il faut la relativiser", a lancé le magistrat, en réponse à la demande de l'avocat du groupe, Thibault de Montbrial, de 500.000 euros de dommages (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : vers une 4e vague à l’automne ? La mise en garde de l’Institut Pasteur
Impôts : un taux minimum mondial de 15% sur les multinationales rapporterait gros à la France !
La France pourrait accélérer sur l’éolien en mer et l’énergie marine
Le dernier gigantesque aéroport chinois a ouvert ses portes
Le Covid-19 rebondit, le variant Delta inquiète au Royaume-Uni et en Russie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles