Procès Gourdel : Le principal accusé de l’assassinat du guide niçois condamné à mort

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

TERRORISME - L’ouverture de l'audience avait été reportée de deux semaines en raison de l’état de santé d'Abdelmalek Hamzaoui

Après une journée d’audience, la justice algérienne a condamné à mort Abdelmalek Hamzaoui, le principal accusé jugé pour l’assassinat du NiçoisHervé Gourdel, guide de haute montagne enlevé et décapité par des djihadistes en septembre 2014 en Algérie.

Premier interrogé par la présidente du tribunal, Abdelmalek Hamzaoui, 36 ans, a nié avoir participé à l’assassinat du guide et affirmé qu’on l’accusait pour « boucler ce dossier et faire plaisir aux Français ».

Quatorze personnes poursuivies cette affaire

« J’ai beaucoup de mal à parler d'[Hervé Gourdel], on est encore sous le choc, mais je retiens qu’il y a beaucoup d’incohérences dans les propos de l’accusé principal », a déclaré la compagne de la victime, Françoise Grandclaude, qui est venue de France. Au total, quatorze personnes sont poursuivies dans cette affaire. En plus des huit ravisseurs présumés, six autres personnes sont jugées pour non-dénonciation de crime. Ces six prévenus ont tous été acquittés, selon un journaliste de l’AFP présent au tribunal.

Le parquet avait requis trois ans de prison ferme et une amende de 100.000 dinars (620 euros) à l’encontre de chacun des (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Nice: Les proches d’Hervé Gourdel se sont rendus en Algérie
L'Algérie affirme avoir tué trois auteurs de la décapitation d'Hervé Gourdel
L'Algérie affirme avoir éliminé le groupe terroriste qui a décapité le guide français Hervé Gourdel