Procès Fifa : le président du PSG Nasser al-Khelaïfi acquitté

Source AFP
·1 min de lecture
Le patron de beIn Media et du PSG Nasser Al-Khelaïfi a été acquitté vendredi en Suisse dans une affaire de droits télévisés.
Le patron de beIn Media et du PSG Nasser Al-Khelaïfi a été acquitté vendredi en Suisse dans une affaire de droits télévisés.

Une décision judiciaire à laquelle le monde du football était suspendu : le patron de beIn Media et du PSG Nasser al-Khelaïfi a été acquitté vendredi en Suisse dans une affaire de droits télévisés, tandis que l'ex-numéro deux de la Fifa, Jérôme Valcke, échappe à la prison et écope de 120 jours-amendes avec sursis pour une accusation secondaire. Dans ce dossier, le premier des multiples scandales du football mondial à aboutir à un jugement en Suisse, les deux hommes étaient accusés d'avoir conclu un pacte dans le dos de la Fifa relevant de la « ?gestion déloyale? » et passible de cinq ans de prison.

Au terme de dix jours d'audience en septembre, le parquet avait requis vingt-huit mois d'emprisonnement contre le patron de beIn et du Paris SG, trois ans contre Jérôme Valcke et trente mois contre un homme d'affaires grec, Dinos Deris, qui a été acquitté vendredi du chef de « ?corruption privée? ». Dans les trois cas, l'accusation avait demandé que les peines soient assorties d'un sursis partiel.

Un arrangement « privé » ?

Pour le parquet, Jérôme Valcke avait monnayé son soutien à beIn en échange de « ?l'usage exclusif? » d'une luxueuse villa sur la côte d'Émeraude sarde, achetée pour lui 5 millions d'euros fin 2013 par une société brièvement détenue par Nasser al-Khelaïfi. L'ancien secrétaire général de la Fifa a admis avoir sollicité l'aide du dirigeant qatari pour financer la Villa Bianca, quelques mois avant la signature, en avril 2014, d'un contrat entre beIn [...] Lire la suite