Procès d'Hapsatou Sy contre Eric Zemmour : 20.000 euros d'amende requis contre l'ancien candidat à la présidentielle

Le procès avance. Ce vendredi 4 novembre 2022, le parquet de Paris a requis 20.000 euros d'amende à l'encontre d'Eric Zemmour , pour injure publique à caractère racial, envers Hapsatou Sy. La peine demandée par la procureure, 100 jours-amendes à 200 euros, pourrait se transformer en emprisonnement en cas de non-paiement précisent nos confrères de Satellifacts.

Un clash sur le plateau de C8

L'affaire opposant Hapsatou Sy à Eric Zemmour remonte à septembre 2018. Sur le plateau des "Terriens du dimanche", le talk-show de Thierry Ardisson sur C8, une vive altercation avait opposé les deux personnalités, dont une partie avait été coupée au montage pour des raisons juridiques. Si les téléspectateurs avaient pu voir Eric Zemmour confier qu'il aurait préféré voir Hapsatou Sy se nommer Corinne, le passage où il estimait que son prénom était "une insulte à la France" avait été coupé du montage final.

Après la diffusion de l'émission, la chroniqueuse avait fait part sur Twitter de sa vive émotion, affirmant être bien décidée à ne pas en rester là et réfléchir à porter plainte. L'homme en noir avait alors déploré "un bad buzz complètement nul" orchestré par Hapsatou Sy . Cette dernière avait alors diffusé sur ses réseaux sociaux des extraits de l'émission non diffusés à l'antenne de C8, notamment la fameuse séquence du prénom "insulte à la France". Une semaine plus tard, Hapsatou Sy annonçait dans un communiqué lapidaire

Lire la suite


À lire aussi

Présidentielle et vidéo sociale : Macron domine les candidats, Zemmour s'effondre, Mélenchon s'accroche
Présidentielle et vidéo sociale : Puremédias lance son baromètre exclusif sur la présence des candidats sur les réseaux
Molotov gagne son procès contre M6, qui va faire appel