Procès en destitution: l'ex-président Donald Trump acquitté par le Sénat américain

Hugues Garnier avec AFP
·2 min de lecture
Donald Trump à Washington en juillet 2020  - JIM WATSON © 2019 AFP
Donald Trump à Washington en juillet 2020 - JIM WATSON © 2019 AFP

Sans surprise. L'ancien président des États-Unis Donald Trump a été acquitté par le Sénat américain dans le cadre de son deuxième procès de destitution, cette fois-ci pour "incitation à l'insurrection" après les violences du Capitole de janvier dernier.

Cinquante-sept sénateurs ont voté pour un verdict de culpabilité et 43 contre. Si sept sénateurs républicains ont notamment voté en faveur de sa condamnation, la majorité des deux-tiers nécessaire à celle-ci n'a pas été atteinte.

Trump salue la fin d'une "chasse aux sorcières"

Dans un communiqué, le 45e président américain salue la fin d'une "chasse aux sorcières" et promet de "continuer" à défendre "la grandeur de l'Amérique".

Les démocrates voulaient voir Donald Trump reconnu coupable d'"incitation à l'insurrection", puis qu'il soit ensuite rendu inéligible. Pour eux, il est le responsable principal des événements du 6 janvier, lorsqu'une foule de ses partisans en colère avait envahi le Capitole au moment où le Congrès américain s'apprêtait à confirmer sa défaite à l'élection du 3 novembre face au démocrate Joe Biden. Cinq personnes avaient perdu la vie lors de ces violences.

"Il est désormais évident, sans l'ombre d'un doute, que Trump a soutenu les actes de la foule hargneuse et il doit donc être condamné. C'est aussi simple que cela", avait lancé Jamie Raskin, le chef des procureurs démocrates, pendant leur dernier réquisitoire prononcé samedi devant le Sénat.

Le second acquittement pour le 45e président

Le chef des sénateurs républicains Mitch McConnell a également accusé le 45e président d'être "responsable" de l'assaut meurtrier du Capitole, juste après avoir voté pour l'acquitter lors de son procès historique au Sénat.

"Il n'y a aucun doute, aucun, que le président Trump est, dans les faits et moralement, responsable d'avoir provoqué les événements de cette journée" du 6 janvier, a déclaré l'influent sénateur, en justifiant avoir voté pour l'acquittement car il estime que le Sénat n'est pas compétent pour juger un ex-président.

Ce deuxième procès en destitution de Donald Trump s'achève donc par un second acquittement. Entamé mardi, il aura duré cinq jours.

Article original publié sur BFMTV.com