Procès de Derek Chauvin : le policier de 45 ans refuse de témoigner

Source AFP
·1 min de lecture
Aux États-Unis, les manifestations autour du tribunal qui accueille le procès de Derek Chauvin sont quotidiennes.
Aux États-Unis, les manifestations autour du tribunal qui accueille le procès de Derek Chauvin sont quotidiennes.

Il ne témoignera pas. Alors que le procès de Derek Chauvin, l'ex-policier blanc jugé pour le meurtre de George Floyd, bat son plein, l'accusé a décidé d'invoquer son droit au silence et de ne pas témoigner, pour ne rien dire qui puisse l'incriminer davantage. « J'invoque aujourd'hui mon droit au 5e amendement », a-t-il déclaré, en référence au droit de tout accusé aux États-Unis de ne pas apporter de témoignage susceptible d'aggraver le cas d'un prévenu.

Derek Chauvin, 45 ans, est accusé d'avoir tué George Floyd le 25 mai 2020 en maintenant un genou sur le cou du quadragénaire afro-américain pendant plus de neuf minutes, un drame qui a suscité un sursaut antiraciste historique aux États-Unis.

Derek Chauvin plaide non coupable

Il plaide non coupable et son avocat assure que George Floyd, soupçonné d'avoir écoulé un faux billet de 20 dollars, est mort d'une overdose combinée à des problèmes cardiaques pendant que les policiers tentaient de le maîtriser.

À LIRE AUSSIL'Amérique noire : « Au-delà des stéréotypes, des idées fausses persistent »

Les débats en sont à leur troisième semaine et la défense doit terminer jeudi l'audition de ses témoins. Le jury devrait se retirer pour délibérer après avoir entendu lundi les réquisitions et les plaidoiries. Le verdict des jurés dans ce procès hors norme n'est pas attendu avant la fin du mois.