Procès Depp contre Heard: pourquoi le verdict a pris tant de temps à tomber

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Amber Heard et Johnny Depp, le 16 mai 2022 - Steve Helber / POOL / AFP
Amber Heard et Johnny Depp, le 16 mai 2022 - Steve Helber / POOL / AFP

L'Amérique a retenu son souffle. Cinq jours après la fin des débats du procès qui oppose Johnny Depp et Amber Heard, l'issue de cette bataille judiciaire a été révélée mercredi soir, au terme de 13 heures de délibérations du jury.

L'acteur Johnny Depp est sorti gagnant de ce procès l'opposant à son ex-épouse Amber Heard, même si les jurés ont conclu que les deux vedettes d'Hollywood s'étaient mutuellement diffamées par voie de presse. D'abord espérée vendredi, la décision du jury populaire avait finalement été reportée à mardi.

"Ça peut durer des jours", avait déclaré plus tôt sur BFMTV Nicolas Rebbot, avocat au barreau de Paris, spécialiste en droit des médias. "(Les jurés) avaient commencé à délibérer vendredi, ils n'avaient pas réussi à se mettre d'accord, et comme c'est un long week-end aux États-Unis (lundi était férié, NDLR) ils sont repartis chez eux et (sont revenus mardi)."

La mission était ardue: ce jury de sept personnes, composé de cinq hommes et deux femmes, ont du examiner en même temps la demande de Johnny Depp et celle d'Amber Heard. Et désigner un coupable entre les deux acteurs, mariés entre 2015 et 2016, qui se poursuivent mutuellement pour diffamation. Et leur décision finale concernant ce procès surmédiatisé, qui s'est étalé sur six semaines dans la ville de Fairfax en Virginie, a dû être prise à l'unanimité. Comme le rapporte l'AFP, ils n'étaient toujours pas parvenus à un accord malgré neuf heures de délibérations depuis vendredi. Il leur en aura fallu 13 au total.

Réputation et carrière

Des dizaines de millions de dollars étaient en jeu. La plainte de Johnny Depp, à l'origine du procès, portait sur la publication d'une tribune publiée en 2018 dans le Washington Post dans laquelle Amber Heard affirmait avoir été victime de violences conjugales, sans toutefois citer son ex-mari. L'acteur de Pirates des Caraïbes estimait que les dires de son ancienne épouse dans cette tribune avaient ruiné sa réputation et sa carrière à Hollywood, et lui réclamait 50 millions de dollars.

Amber Heard a répliqué avec une autre plainte pour diffamation, concernant des propos de l'avocat de Johnny Depp qui aurait qualifié les déclarations de l'actrice d'Aquaman de fausses. Elle demandait 100 millions de dollars à son ancien époux, et estimait que cette plainte "futile" prolonge "les abus et le harcèlement" de son ex-mari et a mis sa propre carrière en péril.

Retransmis en direct

Le jury a aussi du trancher sur ces deux accusations et se prononcer sur le montant de dommages et intérêts qui sera versé par la personne reconnue coupable. Le tout selon des critères bien précis, comme le rapporte le Washington Post: concernant la plainte de Johnny Depp, il devaient répondre à sept questions. Notamment déterminer si Amber Heard a formulé trois déclarations distinctes dans sa tribune, si elles font référence directement ou indirectement à Johnny Depp, et si elles étaient fausses et/ou faites avec l'intention de nuire. Concernant la contre-attaque d'Amber Heard, ils devaient répondre à six questions similaires concernant les propos tenus par l'avocat de Johnny Depp.

À cela s'ajoutait la pression d'avoir à se prononcer sur l'un des procès les plus médiatisés de ces dernières années. Les grandes chaînes américaines, de CBS à CNN, en ont rapporté tous les développements. Court TV ou Law & Crime Network, deux chaînes en ligne, ont retransmis en direct les images du procès. Chaque extrait a été analysé, commenté, parfois jusqu'à l'extrême. Sur TikTok, un nombre incalculable de vidéos composées d'images des audiences a été publié, et toutes affichent des millions de vues. Si bien que l'identité des sept jurés est tenue secrète pendant un an.

Diffamation et violences conjugales

Enfin, il existe une affaire dans l'affaire, sur laquelle le jury devait se prononcer implicitement dans son verdict. Car si la procédure tourne autour des accusations en diffamation, la question sous-jacente est toute autre: y a-t-il eu violences conjugales, et si oui lequel des deux en a été l'auteur?

Au cours des six semaines de procès, Amber Heard et Johnny Depp se sont mutuellement accusés de violences physiques et/ou sexuelles. La comédienne a raconté que Johnny Depp devenait un "monstre" sous l'emprise d'un cocktail explosif de drogues et d'alcool et ne suivait pas de cure de désintoxication. Il l'aurait violée à l'aide d'une bouteille d'alcool en mars 2015, un mois après leur mariage, en Australie où l'acteur tournait l'épisode 5 des Pirates des Caraïbes. Ce jour-là, Johnny Depp a eu l'extrémité d'un doigt sectionnée et a été hospitalisé. Il affirme que c'est à cause de l'éclat d'une bouteille lancée par Amber Heard. Elle assure qu'il s'est blessé tout seul. L'acteur, qui a toujours nié avoir levé la main sur l'actrice, a fait part d'accusations "ahurissantes" et s'est lui-même présenté comme victime de violences conjugales.

"Le cœur de cette affaire aurait pu être la tribune, mais ce n'est pas le cas", résume Jill Huntley Taylor, analyste judiciaire, dans les colonnes du Washington Post. "(Le cœur de l'affaire), c'est s'il y a eu abus ou non."

Les délibérations reprendront ce mercredi en début d'après-midi (heure française), et un coupable pourrait être désigné dans la journée. Mais il existe une troisième option: le jury pourrait ne jamais parvenir à un accord. Auquel cas, "tout dépendrait de ce qu'Amber Heard ou Johnny Depp souhaitent faire pour la suite de la procédure", selon l'avocate américaine Katherine Lizardo dans une interview pour Law & Crime Network.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles