Procès Daval : cette raison pour laquelle Jonathann a tué Alexia selon l'avocat général

·1 min de lecture

Le verdict est attendu dans la soirée. Ce samedi 21 novembre, les proches d'Alexia Fouillot vont être fixés. Après plusieurs jours intenses, le procès de Jonathann Daval touche à sa fin. Après six jours de débat à la cour d'assises de la Haute-Saône, les trois magistrats professionnels et les six jurés, cinq femmes et un homme, doivent décider de la sentence. Lors de son réquisitoire en fin de matinée, l'avocat général a demandé la réclusion criminelle à perpétuité pour l'informaticien, qui a reconnu avoir tué son épouse. Selon lui, le motif de ce féminicide serait évident, même si le meurtrier ne l'a pas reconnu. "Jonathann Daval est un manipulateur, dans la toute-puissance, qui a tué sa femme parce qu'elle voulait le quitter", a lancé Emmanuel Dupic. Selon lui, le soir du drame, "elle lui a signifié (...) qu'elle allait partir et ça, ça n'est pas possible dans la construction de Jonathann Daval".

Ce crime "particulièrement épouvantable", c'est "une affaire de crime conjugal qui est devenue en raison de la médiatisation extrêmement emblématique", a-t-il encore souligné avant d'ajouter : "La séparation, le départ intolérable, apparaît plausible (...). La place prise par Jonathann dans la famille d'Alexia fait qu'il ne peut pas accepter la séparation, c'est 'leur gamin'." L'avocat général a décrit le départ possible d'Alexia Fouillot comme "un monde" qui "s'écroule pour Jonathann Daval". "Alexia met fin à la relation" et "le scénario (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Jallal Hami mort lors d'un bizutage : la terrible histoire de l'élève de Saint-Cyr
Jonathann Daval : le beau-frère d'Alexia se confie sur l'impact de l'affaire sur ses enfants
Jonathann Daval : quand va-t-il pouvoir sortir de prison ?
Procès Daval : les larmes de la mère d'Alexia après la condamnation de Jonathann (VIDÉO)
Jonathann Daval, condamné à 25 ans de prison : qui sont les quatre seuls condamnés à la perpétuité incompressible en France ?