Procès Daval : les parents d'Alexia auditionnés

Mercredi 18 novembre au matin, à son arrivée à l'audience de la cour d'assises de Vesoul (Haute-Saône), la mère d'Alexia Daval sait qu'elle va pouvoir s'adresser à son gendre, Jonathann Daval. C'est à elle seule qu'il avait demandé pardon pendant l'instruction. L'avocat de l'accusé l'affirme : désormais, son client est prêt à dire la vérité et à lever toutes les zones d'ombre de l'affaire. Depuis le début du procès, Jonathann Daval ne s'est pas encore exprimé ; ce sera chose faite en fin de journée. "Dire qu'on l'aime encore, c'est impossible" Après de longs mois de mensonges, il avait fini par avouer le meurtre de sa femme, mais n'a jamais révélé le mobile de son crime ; c'est ce qu'attend la famille d'Alexia Daval depuis désormais trois ans. "Dire qu'on l'aime encore, c'est impossible quand on voit la scène", souffle Jean-Pierre Fouillot, le père de la jeune femme, en évoquant la reconstruction. Pendant toute son audition, Jonathann Daval s'est tassé dans son box, en baissant les yeux.