Procès Daval : l'accusé confirme être le "seul impliqué" dans la mort de son épouse

Catherine Fournier
·1 min de lecture

Il souffle un "oui" dans le micro. Il est un peu plus de 11h30, lundi 16 novembre, quand Jonathann Daval confirme qu'il est le "seul impliqué" dans la mort de son épouse Alexia. Son procès pour "meurtre par conjoint" commence tout juste devant la cour d'assises de la Haute Saône et cette première et courte réponse donne le ton. Après ses nombreux mensonges et revirements pendant l'enquête, l'accusé de 36 ans est invité par le président, Matthieu Husson, à donner sa position sur les faits qui lui sont reprochés. "Oui", c'est bien lui qui a tué sa femme cette nuit du 27 au 28 octobre 2017 dans leur pavillon de Gray, avant de transporter son corps dans le bois d'Esmoulins et d'y mettre le feu.

Les jurés qui ont pris place de part et d'autre des trois magistrats professionnels connaissent probablement le visage de cet homme de petite taille, debout dans le box. Autorisé à retirer son masque pour parler, il n'a pas tellement changé depuis trois ans. Vêtu d'une marinière bleue et rouge, il a gardé sa houppette et le même air juvénile, malgré des traits tirés et amaigris. Quand il se rassoit, il disparaît presque derrière la paroi vitrée, au milieu des quatre gendarmes qui l'encadrent.

Le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi