Procès contre Johnny Depp, l'énigme Amber Heard

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Kevin Lamarque/AP/SIPA, STEVE HELBER/AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans son procès contre Johnny Depp, Amber Heard  révèle une nature complexe et une relation toxique.

C’est une des rares fois où elle a perdu son calme. Ce 16 mai, en fin d’audience, Amber Heard est interrogée à la barre par Camille Vasquez, la redoutable avocate de son ex-mari, Johnny Depp . Celle-ci veut lui faire avouer qu’elle a menti sur un point crucial : le 26 février 2020, Amber déclarait sous serment avoir donné à des œuvres de bienfaisance la totalité des 7 millions de dollars que lui avait versés la star au moment du divorce. Or c’est faux : elle n’en a redistribué que 350 000 dollars, et affirme à présent avoir gardé le reste pour ses frais d’avocat.

Lire aussi:Procès Johnny Depp, son ex Kate Moss témoigne et tord le cou à une vieille rumeur

« Johnny me poursuivait en justice », se justifie Amber, tentant d’expliquer qu’il lui fallait garder l’argent pour payer les frais d’avocat. « Mais il n’a porté plainte contre vous que treize mois plus tard », remarque l’avocate. Qui ajoute : « En réalité, vous vouliez passer pour une noble victime de violences domestiques. » Un éclair de rage traverse le regard d’Amber. « Jamais je n’ai voulu me faire passer pour une victime ! » lance-t-elle, furieuse. Court, comme réponse… L’argument a fait mouche. En la faisant sortir de ses gonds, l’avocate a marqué un point.

Lire aussi:Johnny Depp et Amber Heard : un procès entre grand spectacle et détails sordides

Face aux jurés, Amber Heard a d’abord tenté de se présenter comme une « girl next door », la fille d’à côté, sympathique, née dans la classe moyenne américaine, au Texas, « dans une petite ville dont vous n’avez jamais entendu parler, Manor », à côté d’Austin. Elle passe son enfance à aider son père, modeste entrepreneur en bâtiment, à élever des chevaux. Elle décroche une bourse pour aller à l’école privée(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles