Un « coach en séduction » jugé pour l’assassinat sordide de son ex-compagne

Box des accusés (illustration).  - Credit:ALAIN JULIEN / AFP
Box des accusés (illustration). - Credit:ALAIN JULIEN / AFP

Des aveux mêmes de la directrice de l'enquête à la section de recherches de Versailles, Céline Dupont, elle n'a jamais vu « une scène de crime aussi sanglante en seize ans de travail ». Depuis ce mardi, Mickaël Philetas, 41 ans, ancien professeur de zumba et « coach en séduction », comparaît devant la cour d'assises des Yvelines. Il est accusé d'assassinat sur son ex-compagne, Mélanie Ghione, 34 ans, et d'une double tentative de meurtre sur le petit ami et la sœur cadette, Malaury, de Mélanie, ainsi que d'une agression sexuelle aggravée sur cette dernière.

Les faits remontent à la nuit du 28 au 29 janvier 2020. À 4 h 18, la gendarmerie est appelée par un homme qui vient de recueillir une victime grièvement blessée à son domicile d'Ecquevilly, dans les Yvelines. Il s'agit de Brayan H., le petit ami de Mélanie Ghione. Ce dernier indique aux gendarmes avoir été réveillé et poignardé en pleine nuit par un assaillant alors qu'il dormait chez Mélanie. Les forces de l'ordre pénètrent dans le pavillon rose et blanc, dont le courant a été coupé, et découvrent dans le garage Mélanie Ghione agonisant dans une flaque de sang. La jeune femme présente 80 plaies au couteau sur tout le corps, dont une éventration. Malgré l'intervention des secours, elle décède au bout de quinze minutes.

Trois victimes et un « miracle »

Au premier étage de la maison, les gendarmes tombent sur une troisième victime, Malaury, la petite sœur de Mélanie. La jeune femme de 20 ans présente égalemen [...] Lire la suite