Procès Bygmalion : Jérôme Lavrilleux payé pour témoigner ?

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Jérôme Lavrilleux fait partie des 14 prévenus appelés à comparaître dans le procès Bygmalion.
Jérôme Lavrilleux fait partie des 14 prévenus appelés à comparaître dans le procès Bygmalion.

C'est un homme de l'ombre qui est mis en lumière avant l'ouverture du procès Bygmalion devant le tribunal correctionnel de Paris, mercredi 17 mars. Et ce, même si la menace d'un report persiste après que deux avocats de la défense ont été diagnostiqués positifs au Covid-19. Dans son édition du mercredi 17 mars, Le Canard enchaîné s'attarde sur le profil de Jérôme Lavrilleux, personnage clé du scandale du financement illégal supposé de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, qui avait contribué à révéler l'affaire Bygmalion.

Faisant partie des 14 prévenus appelés à comparaître, l'ancien directeur de cabinet de Jean-François Copé et député européen, s'est retiré de la vie politique depuis 2018 pour s'installer en Dordogne. L'hebdomadaire revient sur les rémunérations touchées par Jérôme Lavrilleux auprès des éditions Fayard, au moment même où les journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme ont publié deux livres, La Haine en 2019 et Apocalypse, les années Fillon, en 2020.

« L'homme qui a tout balancé »

Livres dans lesquels celui qui est présenté comme « l'homme qui a tout balancé » se confiait en remettant notamment des documents, des notes et des mémos. Du matériel sur lequel il avait travaillé à l'origine, car il souhaitait lui-même publier un livre sur toute cette affaire. Un projet qui n'a finalement jamais abouti. « J'ai laissé toute cette documentation à Davet et Lhomme. J'avais par ailleurs l'obligation de répondre à toutes leurs questions », explique-t [...] Lire la suite