Procès Bygmalion : la folle défense de Bastien Millot

·1 min de lecture

C’était le patron de Bygmalion et un intime de Jean-François Copé. Bastien Millot assure qu’il n’a pas été mis dans la combine des fausses factures de la présidentielle Sarkozy. Mais au passage, il s’est livré à une charge au vitriol contre son ancien mentor. Comprenne qui pourra…

Sa défense est un mystère. La présidente du tribunal, Caroline Viguier, montre des signes d’agacement. Le procureur Nicolas Baietto avoue " n'y rien comprendre ". Mais avec sa politesse de majordome et son calme de notaire le jour de l’ouverture d’un testament, Bastien Millot n’en démord pas. Contrairement aux évidences du dossier judiciaire, contrairement aux déclarations de ses trois anciens collaborateurs de Bygmalion, il maintient mordicus qu’il n’a jamais été mis au courant du système de fausses factures de la présidentielle Sarkozy de 2012. Lui, alors patron autoritaire et tatillon de Bygmalion, aurait été tenu dans l’ignorance de la triche massive mise en musique par son agence. Millot plaide " non coupable " aux infractions de faux, escroquerie et financement illégal qui lui sont reprochées et peuvent lui valoir une peine de cinq ans de prison. A LIRE AUSSI : Procès Bygmalion : l'ancien patron Bastien Millot accablé par ses anciens collaborateursImpassible, il assure n’avoir été informé du pot aux roses qu’au printemps 2014. " Je le maintiens ", insiste-t-il à la barre, engoncé dans son costume gris, imperturbable. Face à lui, son ancien associé à la tête de Bygmalion, Guy Alvès,...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Procès Bygmalion : entre Fabienne Liadzé et Jérôme Lavrilleux, la guerre est déclarée

Agression raciste à Dole : le procès du retraité reporté au 22 juin prochain

Procès Bygmalion : l'ancien patron Bastien Millot accablé par ses anciens collaborateurs

Procès Bygmalion : "De Sarkozy à la fille de l'accueil, tout le monde était au courant à l’UMP !"

Au procès Bygmalion, des détournements colossaux mais personne pour assumer

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles