Procès de Benjamin Mendy : des vidéos de soirées débridées diffusées, la 6e plaignante craque une nouvelle fois

L'avocate de Benjamin Mendy, Eleanor Laws, est montée au créneau pour défendre le joueur, mardi 6 septembre 2022. Lors d'une nouvelle journée de procès, la théorie de la défense à l'encontre de la plaignante numéro 6 n'a pas plu à la principale intéressée. Selon la femme de loi, la jeune femme aurait trop bu lors d'une soirée qui se serait déroulée en juillet 2021 et aurait accepté de coucher avec le joueur. Elle aurait ensuite "copié" la déposition d'une de ses amies, comme le rapportent nos confrères du Parisien. Pour la plaignante ce n'est pas possible puisque son amie ne lui aurait donné aucun détail. "Je ne peux pas accepter de me réveiller avec quelqu'un sur moi, alors que je n'ai pas accepté d'avoir des relations sexuelles avec lui", a-t-elle lancé en rappelant qu'elle ne buvait que très peu d'alcool.

Seulement, l'avocate met en avant des vidéos de la jeune femme tournée après le viol dénoncé. On l'a voit en train de danser et de faire la fête chez l'ancien international. Selon l'avocate, si elle avait été violée, elle ne serait pas retournée chez lui. "Vous êtes tout à fait à l'aise en sa compagnie, n'est-ce pas ?", "Vous étiez heureuse, non ?", lance Eleanor Laws. "Avec mes amis, oui", rétorque la jeune femme. "Vous pouvez suggérer ce que vous voulez."

La plaignante numéro 6 n'est pas parvenue à retenir ses larmes

"J'ai essayé de bloquer cela dans mon esprit et de l'oublier. Je ne serais pas ici si je ne disais pas la vérité.... (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Caroline Garcia est-elle en couple ?
Caroline Garcia : pourquoi s'était-elle brouillée avec Kristina Mladenovic ?
"Je vais me pendre par ta faute" : les révélations du mari de Mireille Darc sur le père de l'actrice
AUTOPSIES DE STARS. Daniel Balavoine, la blessure imaginaire qui aurait entraîné sa mort
Kim Kardashian méconnaissable : sourcils blanchis et suspensoir, elle dévoile ses fesses pour un magazine