Procès Balkany : une lourde peine requise en appel contre le couple

C’est sans aucun doute l’un des couples les plus sulfureux de la classe politique française. A la tête de la mairie de Levallois-Perret depuis de nombreuses années maintenant, Patrick Balkany goûte depuis plusieurs mois à la dure loi carcérale. Le maire de 71 ans, emprisonné depuis le 13 septembre dernier, et son épouse Isabelle - qui assume l’intérim en l’absence de son mari - sont soupçonnés d’avoir dissimulé 13 millions d’euros d’avoirs au fisc, entre 2007 et 2014. S’ils se sont toujours défendus avec hargne, assurant n’avoir jamais détourné « un centime d’argent public », Patrick et Isabelle Balkany, jugés en appel, sont plus que jamais dans le viseur de la justice française. Ainsi, mardi 11 février, le Parquet général a requis cinq ans de prison, dont un an avec sursis, sans incarcération immédiate, contre Patrick Balkany pour blanchiment aggravé de fraude fiscale et prise illégale d’intérêt. Mais ce n’est pas tout.

Les Balkany dans le viseur

En effet, le Parquet général a également requis dix ans d’inéligibilité contre le maire de Levallois-Perret, avec « l’exécution provisoire de cette peine complémentaire », au nom de « la restauration de l’équilibre social ». Quant à Isabelle Balkany, le parquet général a requis quatre ans de prison contre la première adjointe de 72 ans, dont deux avec sursis, mais aussi dix ans d’inéligibilité comme son époux. L’accusation a également demandé à ce que les biens du couple Balkany soient saisis, notamment le luxueux moulin de Giverny, dans

Retrouvez cet article sur Voici

PHOTO Kev Adams prend la pose avec ses deux petits frères, les internautes voient triple
PHOTO Iris Mittenaere : son chéri Diego El Glaoui lui a trouvé "le cadeau parfait" pour la Saint-Valentin
VIDEO Lucien Jean-Baptiste fustige le manque de diversité dans le cinéma français
Affaire Sarah Abitbol : une autre championne de patinage sort du silence et livre un témoignage glaçant
Micheline Dax et José Artur : leurs enfants portent plainte dans le scandale du charnier de Paris-Descartes