Procès des attentats de novembre 2015 : Abdeslam tente de disculper trois co-accusés

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'audience a été brièvement suspendue jeudi à Paris au deuxième jour du procès des attentats du 13 novembre 2015 en France, alors que le principal accusé, Salah Abdeslam, tentait de dédouaner trois de ses co-accusés.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles