Procès des attentats de Charlie Hebdo : "Dans ces affaires, il n'y a pas de loups solitaires, mais des nébuleuses de complicité", selon Philippe Val