Procès des attentats du 13 novembre : "Quand je ferme les yeux, j’entends encore les coups"

·2 min de lecture

Le procès des attentats du 13 novembre se poursuit à Paris, devant la cour d'assises spécialement composée. Ce mercredi était la 24ème journée d'audience.

Elle s’avance vers la barre, dans un pull bleu, accompagnée d’une traductrice. Luciana est la mère de Valeria, une Italienne de 28 ans tuée au Bataclan et entame : «Je vais vous raconter notre 13 novembre». «Je suis sortie du travail à 19h30 comme tous les vendredis. Le temps automnal nous apporte une certaine mélancolie. La télévision est allumée mais personne ne la regarde. On apprend que des choses très graves se sont passées à Paris, le programme est interrompu. En direct à l’extérieur d’une salle de concert : des tirs, des sirènes, des coups. La salle s’appelle le Bataclan, je crois avoir entendu ce nom pour la première fois ce moment-là.»

La famille de Valeria sait que la jeune femme allait à un concert avec des amis, ce 13 novembre 2015. «Nous sommes interloqués, nous ne disons rien. Aucun message de Valeria disant : “Nous allons bien” n’arrive. Nous appelons plusieurs numéros mais sans réponse. Dans la salle ici, tout le monde sait de quoi nous parlons», poursuit-elle, les mots de la traductrice lisant en écho le texte préparé. Et la mère de Valeria se souvient de la certitude silencieuse qui s’est emparée de sa famille : «Nous sommes tous les trois silencieux, assis sur le canapé. Nous avions compris.» «Le lendemain, les nouvelles se suivent, le bureau du consulat nous appelle. Les nouvelles de Paris sont confuses. Valeria est recherchée dans les hôpitaux. Il y a des appels sur Facebook, elle est portée disparue. Nous, nous savions que nous étions en train de chercher un cadavre.»

"Une cérémonie pour éloigner la haine"

Le lendemain, «la confusion et le désordre s’ajoutent au deuil». «Et enfin, la confirmation officielle : notre vie a été changée à jamais», poursuit-elle, voix déterminée mais mains tremblantes(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles