Procès des attentats du 13 novembre : après le choc des propos d'Abdeslam, les enregistrements

Au procès des attentats du 13 novembre, les parties civiles, qui le peuvent, doivent supporter les sons, les images après les propos outrageusement froids et inacceptables de Salah Abdeslam.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles