Procès des 42 porteurs de drapeaux berbères en Algérie : "Le verdict qui choque"

franceinfo Afrique

"Le verdict qui choque : prison ferme pour cause de drapeau berbère", relève Huffpost Algérie. Quarante-deux personnes, arrêtées dans le cadre du mouvement populaire contre le régime en Algérie, ont comparu le 11 novembre à Alger pour "atteinte à l'intégrité du territoire national" en ayant arboré un drapeau amazigh (berbère).

"Le procès, qui a débuté dans la matinée du lundi, a duré jusqu’à 2h30 du matin, à la tombée du verdict. Après avoir auditionné 42 détenus et écouté les plaidoiries de leurs avocats, le juge a prononcé une peine d’un an de prison ferme dont six mois avec sursis à l’encontre de 7 détenus (d'opinion), suscitant le choc dans la salle", décrit le site, présent au tribunal de Sidi M'hamed (Alger). 14 autres prévenus ont également écopé d'une peine de six mois de prison ferme et de six avec sursis et d'une amende de 30 000 dinars (226 euros).


Les procès de 21 autres accusés, poursuivis pour les mêmes faits, ont été renvoyés au 18 novembre, selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), cité par TSA.

"Justice du téléphone"

Véritable homme fort (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi