Procès du 28-Septembre en Guinée: qui sera présent au banc des accusés ?

Les autorités dirigées par le colonel Mamadi Doumbouya et une délégation de la Cour pénale internationale (CPI), actuellement à Conakry, poussent pour que le procès du 28-Septembre puisse s’ouvrir à la fin du mois. La date du 26 a ainsi été évoquée. Si techniquement tout est quasiment en place pour la tenue du procès, se pose désormais la question de la présence des inculpés.

Avec notre envoyé spécial à Conakry, Guillaume Thibault

S’il est actuellement au Burkina Faso, le capitaine Moussa Dadis Camara « souhaite venir dire sa part de vérité », explique l’un de ses proches. Joint par RFI, son avocat Me Jean-Baptiste Haba Jocamey complète : « Mon client salue les avancées actuelles liées à l’organisation du procès. Il sera présent au tribunal, c’est une certitude ».

État de santé

La position de son ancien aide de camp, le commandant Aboubakar Diakité dit « Toumba », est différente. En prison à Conakry depuis son extradition du Sénégal en 2017, l’ex-militaire estime que son état de santé ne lui permet pas de comparaître, explique son avocat, Me Paul Yomba Kourouma, qui a rendu visite à son client ce jeudi : « Il redoute une tumeur bénigne du pancréas. Et c’est dans ces conditions qu’on voudrait le faire comparaître pour répondre des 15 chefs d’inculpation. »

Treize personnes

► À lire aussi : Procès du 28-Septembre en Guinée: la CPI en visite au tribunal de Conakry


Lire la suite sur RFI