Procès du 13 novembre : Valérie Trierweiler adresse un message poignant aux familles des victimes

·1 min de lecture

Mettre un nom sur l’horreur. Personne n’oubliera jamais la date du 13 novembre 2015. Six attaques revendiquées par l’Etat islamique ont été perpétrées ce soir-là dans Paris et sa périphérie. La première, au Stade de France de Saint-Denis. La seconde au restaurant Le petit Cambodge et au bistrot Le Carillon, dans le 10ème arrondissement. La troisième dans la brasserie Café Bonne Bière et le restaurant Casa Nostra, dans le 11ème arrondissement. La quatrième dans la salle du Bataclan, alors que se produisait le groupe Eagles of death metal, dans le 11ème arrondissement. La cinquième au bar La belle équipe, dans le 11ème arrondissement. Et la sixième, dans le bistrot-restaurant Comptoir Voltaire, dans le 11ème arrondissement.

Au total, 130 personnes sont mortes dans cette série d’attentats-suicides, en plus de 413 blessées. Ce mercredi 8 septembre s’ouvre à 12h30 devant la cour d’assises spéciale de Paris le procès de ces attentats. Il devrait durer neuf mois. Vingt personnes sont accusées dans ce “procès du siècle”, mais seulement quatorze personnes vont être jugées, dont Salah Abdeslam qui est défendu par l’avocate Olivia Ronen. 1 700 parties civiles et 300 avocats vont être accueillis dans une salle spécialement construite dans le palais de justice de Paris.

Ces attentats du 13 novembre 2015 ont été commis lorsque François Hollande était président de la République. Ancienne compagne du chef de l’Etat, Valérie Trierweiler a réagi sur Instagram ce mercredi 8 septembre face à l’ouverture (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Procès des attentats du 13 novembre 2015 : qui est Olivia Ronen, l'avocate de Salah Abdeslam ?
Carré Otis accuse de viols le Français Gérald Marie, ex-patron d'Elite, et lance un appel à victimes
PHOTO La Casa de Papel : Miguel Herran (Rio) lâche un énorme spoiler, les internautes sont en colère
Mort de Jean-Paul Belmondo : un proche rétablit la vérité sur sa relation avec Barbara Gandolfi
"Jean-Paul Belmondo était jaloux de moi" : Frédéric Vanderwilt, l'ex-mari de Barbara Gandolfi, fait des révélations fracassantes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles