Procès du 13-Novembre : Salah Abdeslam est-il encore plus radicalisé aujourd'hui ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après cinq semaines d'audition des parties civiles dans le cadre du procès des attentats du 13 novembre 2015, c'est désormais aux prévenus d'être auditionnés par la cour d'assises spéciale de Paris. Un seul membre du commando terroriste, Salah Abdeslam, a survécu à cette nuit-là. Depuis le début du procès, le détenu le plus surveillé de France n'a montré aucun remords. Pire : il a provoqué à plusieurs reprises les juges et le public lors du procès. Une attitude ambivalente, qu'a décrypté Michaël Dantinne, criminologue à l'Université de Liège et expert en terrorisme, pour Europe 1.

>> LIRE AUSSI - Procès du 13-Novembre : quel bilan après cinq semaines de témoignages ?

Salah Abdeslam et sa "lecture inversée" des faits

Depuis le début du procès, la stratégie de Salah Abdeslam est difficile à suivre. "Il faut être prudent parce qu'il a montré à plusieurs reprises qu'il était imprévisible. Parfois, on attend qu'il parle et il ne parle pas. L'inverse est vrai aussi", décrypte Michaël Dantinne. Une chose est sûre cependant : le terroriste tente d'inverser le rapport de force. "Il a donné le ton dans le procès, à savoir qu'il est peut-être pas dans la provocation, mais dans une lecture inversée. Finalement, il se pose, comme beaucoup de radicalisés, en victime." 

Pas d'excuses ni de repentance, donc, mais au contraire, une attitude qui tend vers la polarisation. "Il est vraisemblablement entré dans un rôle d'hyper radicalisé, de porte-étendard de la cause. Il est à fond dans so...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles