Procès du 13-Novembre : une reprise envisagée le 13 janvier après le Covid d'Abdeslam

·1 min de lecture

Le procès des attentats du 13-Novembre reprendra comme prévu le 4 janvier mais devrait être aussitôt suspendu jusqu'au 13 janvier en raison de la contamination au Covid-19 du principal accusé, Salah Abdeslam , a indiqué le président du tribunal dans un courriel aux parties.

Le président justifie cette suspension par la durée de l'isolement sanitaire d'Adbdeslam (17 jours): "en l'état et sauf élément nouveau nous ne pourrions donc reprendre les débats que le 13 janvier: je vous confirmerai cette nouvelle donnée, lundi 4 au plus tard", a écrit Jean-Louis Périès.

>> Plus d'informations à suivre...


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles