Procès du 13-Novembre : les accusés "sont imperméables à la douleur" des victimes

·1 min de lecture

Six ans après les attentats du 13-Novembre, les commémorations de cette année seront particulièrement symboliques, car se tenant en plein pendant le procès ayant démarré en septembre, et lors duquel plus de 350 parties civiles ont raconté le déroulé de cette sanglante soirée. Lors de ces premières semaines d'audiences, les 14 accusés ont également été entendus. Mais n'ont pour l'instant pas exprimé de regrets, note Samia Maktouf, avocate de 40 parties civiles, invitée samedi d'Europe 1. "Ils sont imperméables à la douleur et au chagrin" des victimes, assure-t-elle. 

>> Plus d'informations à suivre


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles