Procès du 13 novembre 2015 : l’audience reprend, Abdeslam tente de dédouaner certains de ses coaccusés

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le procès des attentats du 13 novembre 2015 s'est ouvert mercredi à Paris, un événement déjà qualifié d'"historique" dans un palais de justice transformé en bunker et où le principal accusé, Salah Abdeslam, s'est présenté en "combattant de l'Etat islamique" en se plaignant de ses conditions de traitement. Karim Hakiki, journaliste France 24, fait le point sur le déroulé du procès en cette deuxième journée d'audience.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles