Prix du timbre, nouveaux produits plastiques interdits, Smic : les changements au 1er janvier 2021

·2 min de lecture

Nouvelle baisse de la taxe d'habitation, indice de réparabilité, marquage des vélos neufs, APL, prix du timbre... Voici les principaux changements au 1er janvier 2021. 

Taxe d'habitation
Les 20% de ménages les plus aisés vont commencer à voir leur taxe d'habitation diminuer cette année. Ceux qui sont mensualisés constateront cette baisse de 30% dès janvier. En 2023, plus aucun Français ne paiera la taxe d'habitation pour sa résidence principale.

Fonds de solidarité
L'indemnisation jusqu'à 1.500 euros mensuels apportée aux petites entreprises et aux indépendants touchés par la crise du Covid-19 quel que soit leur secteur d'activité s'arrête le 31 décembre. Le fonds est désormais réservé aux entreprises des secteurs les plus pénalisés (restauration, loisirs, etc.), avec un montant augmenté.

Qualité de l'air
Le nouvel indice de la qualité de l'air intègre désormais les particules fines (PM2,5) aux quatre autres polluants réglementés agrégés par l'indice actuel (particules PM10, ozone, dioxyde d’azote, dioxyde de soufre). Au niveau au moins de chaque intercommunalité, les Français pourront savoir chaque jour la qualité de l'air qu'ils respirent, de "bon" à "extrêmement mauvais".

Gaz
Les tarifs réglementés de vente de gaz d'Engie augmentent de 0,2% en moyenne.

Fin des pailles, couverts et touillettes

Bornes de recharge électrique
Les ménages propriétaires ou locataires qui installent des bornes de recharge pour véhicules électriques sur l'espace de stationnement de leur résidence principale pourront bénéficier d'un crédit d'impôt. Ce dispositif plafonné à 300 euros et 75% du coût de l'installation, succède au crédit d'impôt transition énergétique (CITE).

Impôts de production
Dénoncés de longue date par le patronat, les impôts de production payés par les entreprises baissent de 10 milliards d'euros, avec la réduction de moitié de la contribution sur la valeur ajoutée des entreprises(...)


Lire la suite sur Paris Match