Les prix du pétrole en baisse avant une réunion de l’Opep

© DADO RUVIC/REUTERS

Les cours du pétrole étaient en baisse ce jeudi 2 juin sur les marchés sur fond de spéculations sur une hausse de la production saoudienne. Ce mercredi, les prix du brut étaient au plus haut depuis mars. Les investisseurs espèrent que les membres de l’Opep et leurs alliés conduits par la Russie décident d'augmenter de la production lors leur réunion à Vienne ce jeudi

L’Opep se trouve dans une position délicate. La production russe de pétrole baisse d'environ 1 million de barils par jour, en raison de l’embargo des pays occidentaux. Alors, l'Opep va-t-elle compenser sur le marché international cette baisse au risque de froisser Moscou ? Ou préfèrera-t-elle préserver son alliée ?

Les spéculations vont bon train. Le Wall Street Journal écrit que les membres de l’Opep étudiaient la possibilité d’exclure la Russie de l’accord fixant les quotas de production actuelle. Si un tel scénario se produisait, cela permettrait à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis d’avoir les mains libres pour augmenter leur production afin d’apaiser le marché.

Selon le Financial Times, le royaume saoudien serait prêt à produire davantage en cas de baisse substantielle de la production russe. C'est ça qui a provoqué le recul des cours du brut ce matin, recul de plus de 2%. Quoi que décide l’Opep aujourd’hui, certains analystes estiment que ses membres ne pourront pas combler tous les volumes perdus. Ils ont déjà du mal à atteindre leurs quotas.

►À lire aussi : L'Opep+ n’est pas décidée à faire infléchir le cours du pétrole


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles