Prix Nobel de physique, sculpture ancienne et vaccin contre le paludisme : l'actu des sciences en ultrabrèves

Au sommaire des ultrabrèves du 3 octobre 2023 : le prix Nobel de physique 2023 est remis à Anne L'Huillier, Pierre Agostini et Ferenc Krausz, la plus ancienne sculpture peinte de notre histoire et un deuxième vaccin contre le paludisme pour les enfants.

L’actualité scientifique du 3 octobre 2023, c’est :

En fondamental : Le prix Nobel de physique 2023 est remis à Anne L'Huillier, Pierre Agostini et Ferenc Krausz.

  • Le prix Nobel de physique 2023 est remis à la Franco-suédoise Anne L'Huillier, au Français Pierre Agostini et l'Austro-hongrois Ferenc Krausz.

  • Leurs travaux sur "la dynamique des électrons dans la matière" leur a valu ce prestigieux prix.

  • En 2022, le prix Nobel de physique avait été remis au Français Alain Aspect, à l’Américain John F. Clauser et à l’Autrichien Anton Zeillinger pour "leurs expériences avec des photons intriqués, établissant la violation des inégalités de Bell et ouvrant la voie à la science de l'information quantique".


En archéologie : Göbekli Tepe : le mystérieux site archéologique livre la plus ancienne sculpture peinte de l'humanité.

  • De nouvelles sculptures réalistes ont été découvertes à Göbekli Tepe en Turquie, un site que l’on surnomme "le premier temple de l’humanité".

  • L'artefact devient ainsi la plus ancienne sculpture peinte de notre histoire.

  • Cette découverte renforce l’importance archéologique du site Göbekli Tepe, qui a été édifié il y a plus de 10 000 ans.


En santé : L'OMS donne le feu vert à un deuxième vaccin antipaludique pour les enfants.

  • L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a approuvé un second vaccin pour les enfants contre le paludisme.

  • Le paludisme est causé par un parasite transmis par les moustiques et demeure un fléau pour les enfants africains, notamment à cause d'une résistance croissante aux traitements, d’où l’importance d’un vaccin.

  • Cette maladie très ancienne a tué 619.000 personnes dans le monde en 2021.


En animaux : Les suricates sont-ils capables de percevoir nos émotions ?

  • Des chercheuses tenteront de savoir si la capacité de ressentir les émotions humaines est présente uniquement chez les animaux domestiqués ou si elle est répandue ailleurs dans le règne animal.

  • Pour répondre à cette question, les scientifiques étudieront le comportement[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi