Prix Nobel de physique 2021 : les maîtres de la physique complexe du réchauffement climatique à l'honneur

·2 min de lecture

Le géologue, paléontologue et philosophe français Teilhard de Chardin, qui avait beaucoup discuté des concepts de noosphère et biosphère avec le géochimiste russe Vladimir Vernadsky, avait avancé au cours de la première moitié du XXe siècle qu’il y avait trois infinis dans l’Univers dont l’un avait encore été très peu exploré et très peu compris. Il y avait tout d’abord, bien sûr, l’infiniment grand et l’infiniment petit mais, selon lui, et pas du tout indépendamment des deux autres, il y avait l’infiniment complexe. Une physique véritablement complète se devrait de rendre compte de ces trois infinis et de leur imbrication.

Pour lui, l’infiniment complexe était le domaine de la philosophie naturelle, comme on désignait encore il y a peu les sciences de la nature, où l’on tentait de comprendre des systèmes comme la biosphère, les cellules vivantes et bien sûr la conscience. Cette physique de la complexité est toujours en plein développement. Elle bénéficie de nos jours de la puissance des superordinateurs et on espère aboutir à des percées spectaculaires en utilisant aussi l’intelligence artificielle (IA).

Ce 5 octobre 2021, l'Académie royale des sciences de Suède a fait savoir qu'elle avait justement décidé de décerner le prix Nobel de physique 2021 à certains des explorateurs de l’infiniment complexe, auteurs, selon ses mots, de « contributions révolutionnaires à notre compréhension des systèmes physiques complexes ». Une moitié du prix Nobel a donc été attribuée conjointement à Syukuro Manabe, membre de l’université de Princeton aux États-Unis, et à Klaus Hasselmann, de l’Institut Max-Planck de météorologie, à Hambourg en Allemagne. Le comité Nobel précise que les deux lauréats se sont illustrés en particulier, toujours selon ses mots, « pour la modélisation physique du climat de la Terre, la quantification de la variabilité et la prévision fiable du réchauffement climatique ».


Le prix Nobel de physique Giorgio Parisi est né en 1948 à Rome. Le documentaire que...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles