Prix Nobel de la paix : Maria Ressa et Dimitri Muratov, la liberté de la presse récompensée

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le prix Nobel de la paix 2021 a été décerné à Maria Ressa et Dimitri Muratov, deux journalistes philippine et russe, pour leur défense de la liberté d'expression.

La liberté de la presse récompensée. Vendredi, le prix prix Nobel de la paix 2021 a été décerné à Maria Ressa et Dimitri Muratov, deux journalistes philippine et russe, pour «leurs efforts pour préserver la liberté d'expression, qui est une condition préalable pour la démocratie et la paix durables». «Le journalisme libre, indépendant et concentré sur les faits sert à lutter contre les abus de pouvoir, les mensonges et la propagande de guerre», a déclaré Berit Reiss-Andersen, présidente du comité Nobel norvégien. «Sans liberté d'expression et liberté de la presse, il sera difficile de promouvoir avec succès la fraternité dans les nations, le désarmement et un monde meilleur», a-t-elle poursuivi. Les Philippines et la Russie se situent respectivement aux 138ème et 150ème places (sur 179) du classement mondial de la liberté de la presse 2021 établi par Reporters sans frontières.

La Philippine avait été citée parmi les «personnalités de l'année» du magazine américaine «Time» en 2018, qui avait alors célébré «les défenseurs de la vérité». Son confrère russe, rédacteur en chef bimensuel indépendant «Novaïa Gazeta» créé en 1993, est lui aussi salué depuis des années pour son engagement.

"Un monde sans faits signifie un monde sans vérité et sans confiance"

Maria Ressa a régulièrement été arrêtée puis remise en liberté ces dernières années, visée par les autorités philippines pour sa couverture critique de l'action du gouvernement de Rodrigo Duterte sur son média en ligne Rappler, qu'elle a cofondé en 2012. Au début de l'année, elle a de nouveau été poursuivie pour diffamation. «Un monde sans faits signifie un monde sans vérité et sans confiance», a-t-elle rappelé vendredi, interrogée sur son site.

«La "Novaïa Gazeta" est le(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles