Le prix du "meilleur professeur du monde" décerné à une Canadienne

Maggie MacDonnell, une enseignante canadienne en poste dans un village très reculé de l'Arctique en proie aux suicides, a remporté dimanche le prix de la meilleure professeure du monde, lors d'une cérémonie organisée à Dubaï.

Vingt mille candidats étaient en lice. Une enseignante canadienne travaillant dans un village reculé de l'Arctique a remporté ce dimanche à Dubaï le prix du "meilleur professeur du monde", doté d'un million de dollars. Maggie MacDonnell figurait parmi 10 finalistes sur 20.000 candidats de 179 pays, qui s'étaient présentés à un concours international ayant pour objectif de valoriser le métier d'enseignant.

Enseignante dans une région reculée de l'Arctique canadien

Elle enseigne dans le village de Salluit, dans l'Arctique canadien, qui a un taux élevé de suicide, selon sa biographie fournie par les organisateurs du prix. Maggie MacDonnell a indiqué dimanche avoir été témoin de plus de 10 suicides en deux ans.

"En tant qu'enseignante, lorsque j'arrive à l'école le lendemain d'un suicide, il y a un siège vide dans ma salle de classe où plane un silence total", a-t-elle affirmé en retenant ses larmes. "Je vous remercie d'attirer l'attention du monde sur eux", a-t-elle ajouté.

Cette enseignante a lancé un programme de formation sociale à l'intention de ses élèves -notamment les filles- dans une région où les grossesses d'adolescentes sont fréquentes et les taux d'abus sexuels élevés.

"Nous sommes très fiers de vous"

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a félicité Maggie MacDonnell. "Nous sommes très fiers de vous", a-t-il réagi dans un message transmis par vidéo. La...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages