Prix de l'électricité : un rattrapage de 8% sur vos factures est une option sur la table

Promesse ferme, promesse non tenue. Le ministre de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, Bruno Le Maire , l'avait promis : il n'y aura pas de rattrapage destiné à compenser le gel des prix de l'électricité l'an prochain. Pourtant, l'option est bel et bien sur la table. La Commission de régulation de l'énergie préconise une hausse de 8% dès 2023 pour compenser le gel des prix de l'électricité mis en place cette année.

L'État pourrait jouer sur la fiscalité

Cette mesure mise en place par le gouvernement évitait aux particuliers de subir une hausse de 35,4 % des prix de l'électricité . Du côté de Bercy mais aussi de l'entourage de la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, le rattrapage est désormais une option envisageable "mais il est beaucoup trop tôt pour se prononcer", indique-t-on.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

Deux scénarios possibles : soit les prix de l'électricité sur les marchés baisseront, ce qui est peu probable, dans ce cas votre facture d'électricité restera la même qu'aujourd'hui et la différence servira à compenser le gel des prix. Soit les prix resteront élevés, voire augmenteront, ce qui est cette fois beaucoup plus probable.

>> LIRE AUSSIPriorité du gouvernement : la «protection des Français contre l'inflation», assure Bruno Le Maire

Toutefois, il est possible que l'État décide de mettre la main au portefeuille et de compenser pour éviter au consommateur de pay...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles